objet  actions  actualités  adhésion  tanna  contact

Action ::::::::::::::::::

mission Juillet 2009
Rapport du Dr arnaud Dupret sur la mission de juillet 2009
Chers tous,
De retour d’une très courte mission à White Sand du fait du vol du vendredi
matin annulé, nous vous en donnons un bref compte rendu.
Je laisse à Olivier MOYON le soin de faire son compte rendu sur le volet
dentaire.

Nous avons pu effectuer un grand ménage et une organisation de la pharmacie
par ordre alphabétique, péremption et réserve. Bon stock d’antibiotiques.
Il manque essentiellement un nébuliseur électrique et des masques pour
aérosols, ainsi que des chambres d’inhalation pour enfants.
Tensiomètre et otoscope ( ophtalmoscopes ) bienvenus…
ECG à envisager
Glucomètres : restent 2 sur les 6 ou 8 initiaux, en état.

Manque une échelle visuelle, nombreuses plaintes en matière de vision…
Toujours un manque chronique de pommades AIS, AINS et ANTIFONGIQUES ainsi
que produits anti POUX et GALE.

Gros besoin aussi en matière de produits de désinfection pour le matériel (
Steranios…) et de savon sans eau pour les mains ( Manugel )
Gros besoins de bandes, pansements adhésifs ( Urgoderm ), bandes de
contentions élastiques ( Elastoplast)
NB /Le père de Richard à MANUAPEN réclame à cor et à cri ses comprimés
antimycosiques qu’une équipe précédente lui aurait promis, pour son
onychomycose sévère de la main (qui l’empêcherait de travailler au champs
dixit sa femme …)

Sabrine a expliqué à l’infirmière Jocelyne les principales indications des
médicaments présents dans la pharmacie avec leurs équivalences.

Nous avons amené in extremis l’échographe donné par le CHT puis procédé à
son installation, avec réorganisation de la salle d’accouchement et mise en
service du lit électrique en salle « de réveil » grâce à George qui a
rajouté des prises de courant .Il faudrait une housse de matelas
anti-escarre.
(Nous avons pu constater sa solidité car, en dépit de la mention « fragile »
il a chû du chariot à sa descente d’avion…)
Nous avons commencé à initier Jocelyne à l’utilisation de l’échographe mais
n’avons vu que deux femmes enceintes, en bonne santé d’ailleurs. Michel, un
de nos interprètes locaux qui était à nouveau papa fut ravi qu’on lui apprît
qu’il s’agissait d’un garçon !
Nous avons insisté pour que l’appareil fût débranché après chaque
utilisation, une simple prise anti-surtension serait une première sécurité.

Avons apporté du gel (5 litres) et des abaques qui doivent permettre à
Jocelyne de mesurer les principaux paramètres fœtaux, il serait très utile
qu’un radiologue lui assure une petite formation.
J'ai demandé à quelques patients qu'ils apportent leurs radios lors de la
prochaine mission.
L’infirmier Gibson s’est fait très discret…La propreté des locaux semble lui
incomber mais ce n’est pas très concluant…

Le groupe électrogène paraît très efficace et de bonne qualité, l’adduction
d’eau est très satisfaisante mais il pourrait y avoir un évier la salle de
pharmacie ( pas de point d’eau ) qui sert aussi de salle de soins.
Une glacière électrique est en place mais la bouteille de gaz ( grand modèle
) qui prend le relais quand le groupe ne fonctionne pas est vide : il faudra
voir avec Alik qui se chargera de ça…
L’Armée a laissé pas mal de matériel : on peut envisager un petit atelier
avec possibilité de stockage sous réserve d’une bonne utilisation des clés…
Lundi matin nous n’avons pas pu entrer dans la pharmacie car Jocelyne
n’était pas au rendez-vous et personne n’avait les clés…Par contre la salle
d’accouchement où il y a du matériel précieux était ouverte ainsi que
d’autres...
Il faudrait prévoir une série de serrures et des clés dont nous aurions des
doubles.
Il y a une vieille machine à laver dans le bâtiment non rénové qui
fonctionne avec un groupe autonome qui est souvent emprunté : il serait
judicieux de le relier au principal aussi.
L’hygiène des locaux en dépend : des lits sont utilisés pour les femmes en
suite de couche et pour les malades ainsi que leurs familles, il faudrait un
stock de blouses pour les soignants ainsi que des serviettes.
Stock de lit et de matelas inutilisés qui pourront être utile si les locaux
vétustes sont rénovés pour les malades mais aussi les soignants de passage…

Pour la case qui doit se construire pour ces derniers, nous n’avons pas pu
voir les lieux et les arbres qui doivent être abattus : Alik nous demande
une tronçonneuse.
Du point de vue médical nous avons constaté que nous voyions sur place
essentiellement des cas peux graves « de proximité » et que les patients
les plus nécessiteux se trouvaient en tribus sans moyens de locomotion…
Je pense qu’il faudrait privilégier la venue d’infirmiers et éventuellement
kinés, afin de faire le plus gros travail de soins au dispensaire ainsi que
la formation des personnes sur place qui sont pour certaines très
demandeuses ( Samuel qui faisait l’interprète me semble très motivé et
compétent, je vais voir de mon côté les possibilités de formation comme aide
soignant en NC). Les médecins pourraient à mon sens se consacrer plus aux
tribus avant de repasser au centre médical pour les cas signalés et gardés
par l’infirmier.
Un bébé arrivé la veille avec une bronchiolite sévère a bénéficié de nos
soins durant les trois jours et a rejoint son domicile guéri.

J’ai eut la joie de constater que les fiches commencées lors des premières
missions étaient encore là.
Stock de Bristol laissé sur place.
Une caisse métallique trieuse serait utile.
Manque de stylos…

Trois cas de gratte, une HTA sévère avec angor, trois bronchitiques dont un
sévère, une BCA déjà signalée, une dermite séborrhéique sévère du nourrisson
(peut-être un Leiner-Moussous), plusieurs entorses bénignes de genou, des
tonnes de lumbagos, dorsalgos ( chutes de cheval...), pléthore de plaies
plus ou moins chroniques ( mouches…)
Une liaison téléphonique fiable et peu onéreuse avec des médecins
volontaires à Nouméa pourrait peut être aussi apporter une aide précieuse
aux soignants locaux, en dehors des périodes où nous sommes présents ?

Avons eu un bref contact avec Eugène Leduc, médecin canadien (anglophone
paradoxalement) qui nous a dit vouloir coopérer avec l’association, il ne
sait plus où donner de la tête…
Il serait aussi content de pouvoir partager certaines questions avec les
spécialistes de passage.

Nous avons eu peu de temps pour les écoles mais avons vu une primaire et une
secondaire technique catholique à Louanatom.
Il est apparu dans la première que les enseignants n’avaient pas de quoi
faire les petits soins, en particulier en matière cutanée, un enfant avait
en particulier une plaie très sale près du genou avec une suspicion
d’ostéo-arthrite que nous avons mise sous antibiotiques.Il faudrait préparer
quelques trousses de soins pour les distribuer aux enseignants qui ont le
plus grand mal à en obtenir du ministère e la santé.

Nous avons fait une petite éducation au lavage des dents et des mains qui
fut très appréciée. Accueil très touchant avec bananes et ignames en
dégustation!

L’école technique est demandeuse de matériel d’examen pour les TP, un
partenariat serait engagé avec le Lycée Jules Garnier.En matière médicale,
situés plus près de Lenakel et dotés par d’autres voies, ils n’ont pas de
gros soucis. C’est surtout en matière dentaire que le bâs blesse.
L’école primaire manque surtout d’ardoises, de crayons et stylos, ainsi que
de compas porte-crayon…

Bonne ambiance dans l'équipe malgré le mauvais temps et le rythme soutenu,
dîner chez Alik toujours aussi motivé et sympathique.Il a reinsisté sur la
nécessité de s'afficher avec nos maillots "Tanna solidarité" qui s'arrachent
comme des petits pains et a émis l'idée d'autocollants à mettre sur nos
cartons et notre matériel...
Un grand merci à tous et à notre équipe TV qui nous a suivis avec patience
et acharnement : Gwentaz et Jenny !

A bientôt pour de nouvelles aventures !
Dr Arnaud Dupret


TOUTE L'ACTUALITE ::::::::::::::::::
2012 Première vacation sur Ambrym  Cette année, l'association Solidarité Tanna a élargit ses horizons en envoyant une vacation sur l'îl... en savoir
Un film sur l'association   En juillet 2009, une équipe de télévision a accompagné notre vacation et a réalisé un film que v... en savoir

::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::: ACTIONS le mot du président
Les vacations médicales pour l’année 2011 ont déjà commencé avec de très bonnes retombées ...  en savoir


::::::: www.solidaritetanna.nc
ASSOCIATION SOLIDARITÉ TANNA - (association loi de 1901 – Ridet N°826313.001) - 101 Route de l’Anse Vata - BP 4931 98848 NOUMEA CEDEX - Nouvelle Calédonie - contact@solidaritetanna.nc






TOUTES LES ACTIONS ::::::::::::::
  Ile de Pentecôte Avril 2013

  mission Ambrym juin 2012

  mission Avril 2012

  mission février 2012

  misson Avril 2011

  mission février 2011

  mission octobre 2010

  mission juillet 2010

  mission avril 2010

  missions février 2010

  mission janvier 2010

  mission décembre 2009

  mission novembre 2009

  mission août 2009

  mission Juillet 2009

  mission décembre 2008

  mission janvier 2009

  Mission d'Août 2008

  mission Juin 2008

  Mission d'Avril 2008

  le mot du président

 :::::::::::::::::::::::::::: ACCUEIL